Le Lean marketing : un processus d’amélioration continue

Un allié de l’Inbound Marketing / Une méthode rapide et économe

Le Lean marketing : un processus d’amélioration continue

Lean Marketing : la nouvelle méthode de marketing digital

Dans un monde de surconsommation où nous sommes sans cesse confrontés à une multitude de produits, il nous est de plus en plus difficile de choisir entre telle ou telle offre. Côté entreprise, même combat pour se démarquer de la concurrence. L’objectif est donc… d’innover ! C’est à ce moment précis qu’entre en scène, le Lean Marketing.

Le Lean Marketing, une démarche constante à long terme

Le « Lean marketing « signifie « marketing allégé », c’est-à-dire qu’il permet de gagner du temps et de l’argent pour les entreprises. Ce terme est apparu pour la première fois dans un livre intitulé “The Lean Startup” écrit par un américain nommé Eric Ties en 2011. Cette méthode marketing a pour but d’optimiser sa stratégie marketing afin d’augmenter son taux de visibilité puis par la suite, amener les internautes dans un entonnoir de conversion pour les transformer en clients. Son objectif principal est de valider étape par étape ce qui fonctionne et ne fonctionne pas, à l’aide d’expérimentations régulières et grâce à l’intelligence artificielle ou l’analyse de données en masse.

Cette tactique s’allie à l’Inbound Marketing avec la création de contenus et campagnes personnalisés sur le web destinés aux besoins de sa communauté, et par l’utilisation du référencement naturel (SEO) pour apparaître dans les résultats de recherche et avec le temps, éventuellement accéder à la 1ère page de résultats.

Néanmoins, ces deux méthodes marketing diffèrent sur un point important : l’Inbound Marketing assure une forte présence et continue sur Internet avec la création de contenus de qualité afin d’attirer les prospects, tandis que le Lean marketing va permettre d’améliorer en continu le processus, en évitant les pertes de temps pour aller de l’avant en permanence.

Les principes de base du Lean Marketing pour bien s’organiser

Le Lean Marketing s’appuie sur trois piliers : « build – measure – learn » qui signifient « construire – évaluer – apprendre ». Allons voir un peu plus en détails :

  1. Premièrement, construire : identifier les personas afin de créer des contenus sur-mesure en lien avec sa cible, le but est de soutirer des détails sur leurs profils. En parallèle, c’est la promotion du message via les différents canaux de distribution qui va jouer son rôle. Cette étape permet de construire des hypothèses, idées, sur le produit prochainement commercialisé. Un conseil : utilisez des outils comme Optimizely ou Kamaeloon par exemple, afin d’analyser une première version de son produit final.
  2. Deuxièmement, évaluer les KPIS : cette deuxième étape consiste à analyser les idées et hypothèses précédentes afin de confirmer si la stratégie adoptée est efficace ou non. Pour cela, il faut utiliser des indicateurs comme le taux de rebonds, le trafic, le taux de conversion sur les landing pages, ou encore le taux d’engagement. Cette étape se compose de deux mesures indispensables à une stratégie efficace : la mesure qualitative et la mesure quantitative. La qualitative concerne l’expérience utilisateur comme les avis google, les « j’aimes » et commentaires sur les réseaux sociaux, les interview, etc. Puis en ce qui concerne la mesure quantitative, celle-ci va se mesurer grâce aux outils d’analyse de trafic comme Google Analytics ou bien VisitorsDetective.
  3. Troisièmement, apprendre de ses erreurs : cette étape correspond aux résultats des tests précédents pour déterminer les forces et faiblesses de son produit ou service. L’objectif est de s’y adapter en modifiant certains paramètres comme la structure d’un site web ou d’un applicatif, les posts sur les réseaux sociaux, le contenu… ou bien par l’utilisation de l’A/B testing pour définir la meilleure version auprès des consommateurs. Le but principal est de garantir l’optimisation de sa stratégie et maximiser le retour sur investissement.

Le Lean marketing funnel, cinq étapes fondamentales pour sa stratégie digitale

Il est appelé « Lean marketing funnel » ou « matrice AARRR ».

  • L’activation :
    Les visiteurs du site Internet ne sont pas encore décidés à acheter le produit ou bénéficier du service proposé, mais ils retiennent une première expérience positive sur la plateforme. On le voit par la création d’un compte sur le site ou par l’abonnement aux newsletters grâce à leur adresse mail ou numéro de téléphone qui permettront de les relancer.
  • L’acquisition :
    Les visiteurs deviennent des utilisateurs, ils trouvent de plus en plus d’intérêt à visiter le site Internet, cela génère une augmentation du taux de visites et donc un atout pour le référencement naturel. Pour cette étape, il faut analyser par quels canaux les utilisateurs arrivent sur le site afin de mettre en place les plus appréciés par la suite.
  • La rétention :
    L’utilisateur se transforme en utilisateur actif. Il apporte un engagement pour la marque en s’abonnant sur les différents réseaux sociaux.
  • La recommandation :
    Les prospects sont engagés, ils font la promotion de l’entreprise, de la marque, du produit ou du service en nous recommandant auprès de son entourage, de ses contacts, de ses followers… Ils deviennent désormais des ambassadeurs de l’enseigne et génèrent un lien de confiance préférables aux publicités.
  • Le revenu :
    Et voilà, les prospects sont maintenant vos clients ! Ils achètent à plusieurs reprises et génèrent une source de revenu pour l’entreprise. Le but est de les fidéliser afin d’orienter leurs décisions d’achat et ainsi accroître votre chiffre d’affaires. Il faut leur proposer des réductions, des concours, l’inscription à un compte premium etc.

Lean Marketing : une méthode innovante pour une croissance assidue des entreprises

Les points forts et points faibles du Lean Marketing :

Les points forts de cette solution marketing :

  • Gain de temps ;
  • Investissement moindre ;
  • Centrée sur l’utilisateur ;
  • S’adapte à toutes cibles confondues ;
  • Monitoring continu ;
  • Anticipation rapide.

Les faiblesses de cette solution marketing :

  • Prendre le risque de changer les codes traditionnels du marketing ;
  • Désillusions face à un volume important d’hypothèses et idées liées aux différentes pratiques des consommateurs ;
  • Risque de nuire à l’image de marque à cause d’une mauvaise stratégie ou mal adaptée.
  • Le Lean digital marketing s’allie avec l’inbound marketing car il sert à accélérer les démarches de production de contenu tout en assurant leur pertinence. Il permet d’utiliser de nouveaux outils pour transformer les prospects en clients tout en s’écartant des modèles types du marketing traditionnel. Il permet donc un gain de temps et d’argent considérable, grâce à une stratégie d’optimisation continue !