Comment adapter son SEO avec la recherche vocale ?

Découvrez comment la recherche vocale influence le référencement naturel

Comment adapter son SEO avec la recherche vocale ?

Recherche vocale sur Internet : quels effets sur le référencement naturel ?

La recherche vocale, méthode orale et non plus écrite, est de plus en plus utilisée par les internautes pour chercher réponses à leurs questions sur le web. Désormais, il est plus rapide de dicter son besoin que de l’écrire : les requêtes sur le web, les appels téléphoniques ou encore les sms sont donc dictés oralement sur smartphone dans le but de gagner du temps.

L’évolution des techniques employées par les mobinautes sur Internet ont un effet direct sur le référencement naturel et le travail des mots-clés. Avec la recherche vocale, il s’agira donc d’adapter les méthodes de SEO en fonction du style et de la façon dont les internautes font désormais leurs recherches.

Avec la recherche vocale, les requêtes web sont plus longues

Les requêtes tapées dans les moteurs de recherches évoluent et avec elles, la manière de poser les questions. Si d’ordinaire, les recherches à l’écrit sont concises et ne contiennent généralement pas plus de quatre mots-clés, c’est une toute autre histoire à l’oral avec la recherche vocale.

En effet, les requêtes formulées oralement sont plus longues et plus précises, favorisant ainsi la longue traîne. Pour mémoire, dans le jardon du référencement, la longue traîne est un ensemble de mots-clés (souvent à faible volume de recherche) qui intègrent une expression de plusieurs mots.

Par exemple, avec la recherche vocale, la requête « webmaster Paris » pourrait probablement devenir « cherche webmaster à Paris pour un site e-commerce ».

Avec la recherche vocale, priorité au mobile first

Nous le savons, les requêtes sur le web sont aujourd’hui majoritairement faites depuis un smartphone. La moitié des français possèdent un portable et plus de la moitié d’entre eux surfent depuis leurs mobiles tous les jours sur Internet. Aux Etats-Unis, plus de 56 % des recherches sont faites depuis un téléphone tandis qu’en France, plus de 25 millions d’internautes sont des mobinautes.

La tendance est définitivement mobile, comme l’a annoncé Google il y a déjà plusieurs mois en privilégiant les sites « mobile first » dans son indexation.

Avec la recherche vocale, le référencement local est privilégié

Ciné, restaurant, gîte, magasin… les recherches dictées sur le web depuis un smartphone se font de plus en plus locales. Avec la recherche vocale, la proximité gagne de plus en plus de terrain et l’optimisation du référencement local par les entreprises a désormais toute son importance.

Rien d’étonnant lorsque l’on observe les tendances des mobinautes ! Dans la rue, en attendant le bus ou dans une voiture, les utilisateurs recherchent leurs informations quand ils sont en mouvement. Le mobile est devenu en quelques années, le principal point d’accès à Internet.

Avec la recherche vocale, place au contenu simple et naturel

Nous l’avons vu plus haut, les requêtes vocales peuvent être formulées différemment qu’à l’écrit. De fait, les contenus proposés sur les sites web devront s’adapter aux requêtes des internautes pour tenter d’être les mieux placés dans les moteurs de recherches.

Les recherches orales étant naturelles et généralement plus fluides, le contenu de votre site devra se rapprocher au maximum des demandes des internautes. Avec la recherche vocale, il s’agira de répondre à des phrases et non plus à des mots-clés. Alors, plus le contenu sera simple, direct et semblera naturel, plus il correspondra aux requêtes orales et sera donc susceptible de gagner en référencement.

Avec la recherche vocale, place aux Features Snippets et aux People Also Ask

Les « featured snippets » sont les résultats encadrés de Google directement extraits d’une page web. Ils apparaissent en réponse à une question posée par l’internaute. Vous observerez donc l’importance du contenu à fournir pour répondre du mieux possible aux requêtes des internautes…

Quant aux PPA (People Also Ask), ils viennent en complément des « featuded snippets » et proposent d’autres résultats en lien avec la question posée par l’utilisateur. De quoi mettre en avant de nombreux autres sites, pas forcément populaires, en excellente position dans les résultats de recherches.

Avec la recherche vocale, l’orthographe évolue avec les requêtes

Nous l’avons vu plus haut, avec l’arrivée de la recherche vocale, la longueur des titres ou l’utilisation de mots simples seront à privilégier sur les supports web mais pas seulement. L’orthographe évoluera également.

Et oui, car il n’est pas rare de voir des requêtes très populaires avec une faute d’orthographe dans la mesure où les recherches sont souvent écrites à la va-vite. Avec la technique de recherche vocale, les requêtes des internautes seront transposées donc certaines fautes d’orthographe disparaîtront… ou apparaîtront !

La recherche vocale réserve décidément pas mal de surprises… à nous, professionnels du digital de nous adapter aux comportements des internautes dans l’objectif de faciliter les recherches sur le web et d’apporter du contenu clair et lisible.