Freelance : avantages et difficultés pour le travailleur des temps modernes

Le statut de freelance ? Les avantages et les inconvénients de ce mode de vie qui suscite de nombreuses interrogations

Freelance : avantages et difficultés pour le travailleur des temps modernes

Le statut de travailleur indépendant

Le statut de freelance fait couler beaucoup d’encre. Il suscite de nombreuses interrogations parfois innocentes mais souvent descendantes, de la part de son entourage. Des systématiques « oh ça va, tu bosses de chez toi, tranquille ! », aux traditionnels « tu peux te lever à 11h tous les matins » en passant par le fameux « c’est quoi ton VRAI  boulot ? », il est souvent difficile d’asseoir sa légitimité et son expertise professionnelle. Comme tous les clichés, ceux-ci ont particulièrement la vie dure.

Pourtant, que l’on soit webmaster, graphiste, secrétaire ou encore rédacteur web à son compte, faire parti des 700.000 freelances français n’est pas de tout repos. Bien au contraire ! Pour exister, gagner sa vie et se lancer de manière indépendante, le freelancer doit jongler entre plusieurs compétences et fournir pas mal d’efforts au quotidien. La rigueur et la motivation d’abord. La patience et l’organisation, ensuite. Car non, travailler à son compte n’est pas fait pour tout le monde et requiert quelques prises de risques assorties d’une implication personnelle à toute épreuve !

Tâchons d’éclaircir ensemble quelques points sur le quotidien du freelance, avec, comme pour tous les autres statuts, ses avantages et ses inconvénients.

Quels sont les principaux avantages à être freelance ?

Les avantages à choisir l’indépendance professionnelle sont nombreux. Le premier est principalement la liberté ou en tout cas, le sentiment de l’être. Sans hiérarchie au-dessus de lui, le freelance peut donc se gérer seul, selon ses propres conditions et son rythme de travail. En deux mots, il est son propre boss.

Un freelance choisit ses horaires de travail

Qu’on se le dise, choisir ses horaires ne signifie pas se lever à midi et partir en week-end le jeudi à 18h… A 6 h du matin comme à 23 h, le travailleur indépendant peut, depuis son lit ou son bureau, avancer sur ses projets professionnels. Être freelance signifie s’organiser et bien gérer son temps sans perdre de vue son objectif principal : travailler. Les freelancers doivent mouiller leurs chemises, trouver des clients et savoir se mettre en avant pour payer leurs factures. Si ce ne sont pas eux qui le font… qui le fera ?

Un freelance peut travailler partout

Autre avantage qui a son importance : la mobilité. Travailler à son compte et de surcroît depuis un ordinateur, ouvre bien des possibilités. Dans un café, au sein d’un espace de coworking, à l’étranger… les possibilités sont infinies dès lors qu’une connexion wifi existe. Travailler aussi bien chez soi, dans un jardin ou face à la mer, avouons-le, est un luxe dont bien des salariés aimeraient partager !

Un freelance cumule plusieurs compétences

Ce travailleur des temps modernes est au four et au moulin et, en plus d’être réactif dans son travail, possède de nombreuses compétences. En effet, trouver des clients, faire sa comptabilité, enchaîner les missions ou se former régulièrement pour être toujours à la pointe, n’est pas donné à tout le monde, n’est-ce pas ?

Six principales difficultés rencontrées par un freelance

Ce statut d’indépendant n’a pas que des avantages, ça se saurait ! Les principales difficultés rencontrées par les freelances ont été synthétisées dans une infographie par la plateforme de recrutement de freelances Hopwork. Gestion du temps, isolement, paiements retardés ou inexistants, clients indisponibles… autant d’embûches présentes sur la route du freelance qui peuvent, assez logiquement, freiner sa productivité ou atteindre son moral par moments.

difficultes-freelance

Partir sans cesse à la rechercher des clients

Cet aspect omniprésent dans la vie d’un freelance est le plus important. C’est assez simple : pas de client, pas de chiffre d’affaires. Le travailleur indépendant doit donc savoir se vendre, plébisciter toujours plus d’entreprises et de clients, se montrer sur le web (et ailleurs) pour exister et travailler quotidiennement. Pour les travailleurs indépendants, cette notion peut véritablement être source de stress au quotidien.

Savoir gérer son temps de travail

La gestion du temps, c’est vrai, peut poser problème pour les freelances. Difficultés à tenir les délais, coups de fil à répétition, mails, surmenage… pour être efficace en toute autonomie, des réflexes doivent être mis en place au quotidien pour ne pas se trouver dépassé. Hiérarchiser les priorités, déléguer si besoin, se fixer des horaires peuvent être des solutions et vous permettre de trouver votre rythme de croisière.

Subir l’isolement en travaillant seul

Lorsque l’on travaille chez soi, aucune chance de croiser un collègue pour discuter du week-end… l’inconvénient d’être seul maître à bord est de rester motivé sur ses priorités sans sentir le poids de l’isolement. Pour ne pas vivre la solitude comme une contrainte, mieux vaut prévoir un rendez-vous par semaine à l’extérieur ou se balader sur le temps de la pause déjeuner. La location d’un espace de coworking peut également être une solution. Vous pouvez aussi vous inscrire à des événements professionnels pour alimenter votre réseau.

Gérer les tâches administratives

Et oui, pour mener son activité d’une main de maître, le freelance se doit d’être sur tous les fronts ! Et vous le savez sûrement, les tâches administratives, de gestion ou de comptabilité sont nombreuses et prennent du temps, lorsque l’on décide d’être à son compte. Pour être efficace, l’idée est donc de s’organiser du temps pour gérer sa paperasse et être à jour des formalités obligatoires. Ennuyeuses, certes mais obligatoires !

Être payé en retard par ses clients

Établir un devis après un contact téléphonique, c’est une première étape. Valider ledit devis puis le transformer en facture une fois la prestation terminée, c’est encore mieux ! Dernière étape et pas des moindres : le paiement de votre mission ! En deux mots : le Saint Graal. Face à certains clients pressés pour le travail demandé et beaucoup moins pour le paiement de la facture, les choses peuvent rapidement se compliquer pour le freelance… Et courir sans cesse après quelqu’un pour lui réclamer un dû, n’est plaisant pour personne.

Faire face à un client indisponible

Certains clients peuvent être disponibles, prêts à vous aiguiller toujours davantage pour l’avancée de votre projet commun. D’autres, au contraire, sont plus occupés et difficiles à joindre. Le freelance se retrouve donc souvent à patienter des jours voire des semaines pour avancer et clore son travail. Attendre la validation d’un texte pour (enfin) achever la création d’un site web, patienter pour avoir les codes d’accès pour alimenter ses réseaux sociaux… j’en passe et des meilleurs.

Vous êtes ou vous souhaitez vous lancer en freelance. N’hésitez pas à nous écrire pour partager votre expérience ou poser vos questions sur le statut de travailleur indépendant.