Interview : Côme Filippi, responsable Web Analytics

Découvrez le métier de responsable Web Analytics avec Côme Filippi

Interview : Côme Filippi, responsable Web Analytics

Il existe des dizaines de métiers différents aujourd’hui dans le secteur du web. Difficile donc, pour bon nombre d’internautes, de faire parfois la différence entre telle ou telle compétence. À ce titre, je souhaite vous présenter Côme filippi, Web Analytics, depuis de nombreuses années.

Mais que signifie exactement la Web Analytics ? Avant que Côme ne nous en dise plus sur son métier, sachez que la Web Analytics consiste à collecter des données web pour les étudier ensuite. Le but ? Identifier les actions des visiteurs pour améliorer leur expérience utilisateur et ainsi améliorer la performance d’un site Internet ou d’une application mobile.

En quoi consiste ton métier de responsable Web Analytics?

 Mon travail consiste tout d’abord à mettre en place les outils indispensables à l’analyse (Google Analytics, Content Square, Eulerian, Adobe Analytics…), pour assurer la collecte de données. Cette étape passe par la mise en place d’un plan de tags pour collecter les bonnes informations à la mesure des performances d’un site web.

Ensuite, une fois que la mesure est efficiente, mon travail consiste à analyser les données collectées afin de comprendre et d’optimiser les usages web.

L’analyse se fait au niveau site-centric (les visites sur le site), user-centric (les utilisateurs sur le site), ad-centric (la provenance des visites, canaux d’acquisition). 

Pour quels types de clients travailles-tu ?

Aujourd’hui, je me suis lancé à 100% dans une aventure entrepreneuriale : https://flowrette.com. C’est un concept store pour femme, spécialisé dans la décoration végétale.

Avant cela, j’ai travaillé à la fois pour des annonceurs (Oscaro, OUI.sncf et MisterFly.com) et pour un cabinet de conseil spécialisé dans le digital : Converteo.

Généralement, dans la webanalytics, les clients sont des entreprises assez matures avec des enjeux digitaux importants. La webanalytics intervient quand les volumes (sessions, utilisateurs…) sont importants.

Comment devient-on Acquisition & Web Analytics Manager?

Personnellement, j’ai fait une école de commerce classique : Kedge, où, à l’époque, je n’avais pas de cours spécifiques sur le digital. Je me suis formé sur l’acquisition et la webanalytics lors de mon premier CDI, chez Oscaro. Une excellente école où tous ces sujets étaient gérés en interne.

Aujourd’hui, il existe plusieurs écoles dédiées à la formation sur le digital, où l’acquisition et la Web Analytics sont des parties du programme.

Quelles sont les qualités principales d’un expert Web Analytics ?

Au niveau du poste, un expert webanalytics se trouve entre le marketing (pour la mesure et l’optimisation) et la technique (pour la collecte).

  • Avoir de la patience ;
  • Être un bon communiquant (relation entre le l’IT et le marketing) ;
  • Être analytique ;
  • Être minutieux.

Quels conseils d’optimisation donnerais-tu aux personnes qui gèrent leur site Internet ?

Les chances du digital sont pour moi :

  • Le nombre de solutions gratuites ou freemiums et l’accès aux ressources.
  • La diversité des formations gratuites sur ces solutions ou ces sujets.

Il est donc facile aujourd’hui d’utiliser ces solutions et d’apprendre en ligne, ce qu’est l’acquisition et la webanalytics.

Pour les conseils pratiques, je recommande d’utiliser un gestionnaire de tags afin de faciliter l’intégration de ces solutions. L’utilisation de Google Tag Manager, outil gratuit de Google, permet de gagner beaucoup de temps. Il y a beaucoup de formation en ligne (tuto, vidéo article de blog) pour apprendre à l’utiliser.

Quels sont les avantages à être freelance ?

Il y a de nombreux avantages à être freelance. Il y a une réelle liberté d’organisation, de gestion de son temps, de choix de ses clients. On est souvent dans des projets importants pour les entreprises, car le coût d’un freelance est généralement supérieur aux coûts d’un salarié.

Pour les entreprises, les avantages sont également importants. Les freelances sont souvent « experts » d’un sujet, et cela permet donc aux entreprises d’avoir accès à de l’expérience et de l’expertise, pour une durée ponctuelle. Par ailleurs, elles peuvent dans une organisation qu’elles peuvent définir (en régie ou non).